Informations

Foire aux
questions

Nous vous suggérons de consulter la section ci-dessous. Si toutefois vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous adresser une demande d’information.

Nous serons heureux d’y répondre!

1. Est-ce que les chiens sont acceptés au Témiscamingue ?

Oui, tous les sentiers pédestres acceptent les chiens lorsqu’ils sont tenus en laisse, sauf quelques sentiers au parc Opémican. 

Les hébergements qui acceptent les chiens sont :
Chalets Diane ENR, avec certaines conditions.
Chalets Baie des Plongeurs, mais il doit être sous supervision en tout temps, vous devez ramasser ses excréments et il ne doit pas grimper ni sur les lits, ni sur les divans et le chalet doit être nettoyé de tous poils avant votre départ.
-Les chalets Loon and Eagle, ils l’autorisent dans certains de leur chalets et les chiens doivent avoir un bon comportement.
Miwapanee Lodge & Spa s.e.n.c accepte les chiens sur le terrain mais pas à l’intérieur du chalet. Le chien doit rester dehors durant votre séjour.
The Wilderness adventure lodge

Précisez toujours à l’avance que vous venez avec un chien.

Les plages publiques acceptent les chiens en laisse.

La ville de Témiscaming :
Le lac aux brochets offre une variété de poisson, dont le brochet. Il peut pêcher du bord de la piste cyclable. L’été la rivière Gordon offre de la truite mouchetée. Pour le restant des lacs que ce soit le Lac Témiscamingue, Lac Kipawa, Lac Jadot et Lac Gordon ça prend au minimum un canot ou kayak et idéalement un bateau.

Sinon il y a les pourvoiries dont le Miwapanee ou la Réserve Beauchêne qui sont facilement accessibles en voiture.

Laverlochère-Angliers :
Toute la baie du barrage, sur le pont dans le secteur Angliers, accueille parfois les pêcheurs

Duhamel-Ouest :
Le Lac Témiscamingue, sur le pont de l’île du Collège;

Béarn :
Le Lac « Petite prairie » au km 8 (on peut y pêcher de la truite mouchetée et arc-en-ciel. Il est possible d’y camper et de profiter du quai, pour un coût de 20 $ (Association chasse et pêche du Témiscamingue)

St-Eugène-de-Guigues :
La plage du lac Cameron, sur un petit pont de bois à proximité. Idéal avec les enfants.

Ville-Marie :
Sur le pont de la marina de Ville-Marie.

Références : Merci à David Morneau, gestionnaire du groupe Facebook Parlons Pêche, pour les suggestions !

 

Tous les kiosques touristiques sur place ainsi que la plupart des entreprises possèdent des feuillets gratuits pour votre séjour. Il est possible de commander le guide sur le site web de Tourisme Abitibi-Témiscamingue ou de le consulter en ligne:

Commander le guide Page web

Le guide de la région contient tous les éléments de l’Abitibi et du Témiscamingue, pour connaître les éléments du territoire du Témiscamingue seulement :

Cliquer ici

Le Témiscamingue est situé à l’extrême ouest du Québec, au sud de l’Abitibi, à la frontière de l’Ontario en bordure du lac du même nom.

Direction via Google Map

Si vous partez de la région de Québec ou Montréal, il est possible de prendre le chemin de L’Ontario pour vous rendre dans un délai environ de 8 à 10h de route.

Visionner la vidéo

En partance de Montréal, vous prenez la route Transcanadienne O et Trans-Canada Hwy en direction de Main St/ON-533 N à Mattawa, ensuite vous continuez sur ON-533 N jusqu’à votre destination.

En partance de North Bay, vous prenez ON-63 Nord et QC-101 Nord

En partance de Toronto, via ON 11, tout simplement.

Si vous partez de Rouyn-Noranda, vous suivez la QC-391 et QC-101 S. La 391 se transforme en route 101.

Il est possible de prendre l’avion jusqu’à Rouyn-Noranda ou North Bay, ensuite vous devez venir en autobus Maheux, visitez les horaires ici :

Autobus Maheux

Le territoire du Témiscamingue est immense et ses routes espacent les attraits. Il faut être préparé à venir en voiture, en VR, Winnebago, etc. Plusieurs kilomètres séparent les meilleurs attraits, mais il est possible pour certains circuits de circuler en vélo ou à pied.

16 000 de population pour 20 000 km2, ce qui donne un peu plus que 1,2 km2 de territoire par habitant.

L’économie du Témiscamingue repose principalement sur l’exploitation des ressources naturelles, quoique 70% de ses emplois se trouvent dans les commerces et services. La transformation des ressources forestières et l’agriculture y sont particulièrement pratiquées.

Rayonier, anciennement Tembec constitue la principale industrie de la région. Dans la ville de Témiscaming, elle possède une usine de pâte et papier. De plus, Rayonier possède une usine (scierie) dans la municipalité de Béarn. Quelques-uns se trouvent aussi en Abitibi, ainsi qu’à travers le monde. Les terres fertiles autour du lac Témiscamingue en font l’une des principales régions agricoles de l’ouest du Québec. L’industrie laitière y est l’industrie agroalimentaire la plus présente avec plusieurs fermes d’exploitation laitière de même qu’une usine de transformation du lait en beurre, Lactalis, à Laverlochère-Angliers. Près de 20 entreprises sont certifiées biologiques au Témiscamingue, une production qui prend également de l’importance sur le territoire.

Oui, plusieurs plages publiques sont disponibles pour la baignade.

VILLE-MARIE
7, rue Sainte-Anne Ouest, Ville-Marie
En savoir plus

BELLETERRE
Sur le chemin du Lac aux sables et
424 Chemin du Lac aux Sables
En savoir plus

LATULIPE-ET-GABOURY
Sur le chemin du Lac-des-bois
313, chemin du Lac-des-Bois
En savoir plus 

NOTRE-DAME-DU-NORD
La plage publique situé à l’extrémité au Rang Petit Nédélec sud
En savoir plus 

DUHAMEL-OUEST 
La plage près du Lieu historique national Obadjiwan-Fort-Témiscamingue
834 Chemin du Vieux Fort

La température de l’eau est différente dans le Lac Témiscamingue et les autres qui l’entourent (Lac Kipawa, Lac des-bois, Lac aux brochets, Lac Rémigny, etc.). Plus le lac est petit et plus la température sera chaude.

L’été, le lac Témiscamingue tourne autour de 21,8 °C et plus.

Le Témiscamingue a ce qu’on appelle un microclimat. Grâce au lac Témiscamingue, un renflement de la rivière des Outaouais long de 110 km, cela tempère le climat et le rend assez chaud et humide. C’est ce qui le rend assez comparable à celui de la ville de Québec.

Les hivers y sont froids et secs (-15 en moyenne) et les étés chauds et humides (+18 en moyenne).

La majorité des précipitations tombent sous forme de pluie (76%) entre les mois de juin et septembre, soit durant les périodes de croissance de la végétation.

Le chemin le plus court, de Montréal, prendre la 40, puis la 417 jusqu’à Ottawa, et enfin la 17 jusqu’à Mattawa. La 533 prend le relais jusqu’aux portes de Témiscaming (600 km). Ville-Marie est 90 km plus au nord.

Il est possible de passer par le Québec dans le parc de la Vérendrye. Compter une heure et demie de plus si vous passez plutôt par l’Abitibi.

Si vous entrez Ville-Marie dans votre GPS, assurez-vous d’écrire Ville-Marie, Québec et non Ville-Marie, Montréal.

Il y a un seul feu de circulation, il se trouve à Ville-Marie

Un musée caché, impossible à trouver dans les brochures touristiques :

Musée Reva : le secret le mieux gardé du Témiscamingue

Vous voulez que votre séjour dure pour toujours ?

Venez vous installer

Haut de page